Dream...et moi, et moi, et moi...

Blog de Dream, blog de Benjamin, mon blog. Récit d'une vie et de ce qu'ils l'entourent.

09 décembre 2007

Dream L'Invincible

         

       Dream L'invincible

                                   (cette couleur est la propriété de dream)

C’était un matin comme les autres…

Jusqu'à ce que Dream se réveille. Comme chaque matin, il commença sa journée par 30 séries de 50 pompes sur une main, puis 30 autres séries sans les mains. Il fut interrompu par un appel auquel il répondu, quand il décrocha : « Allo », comme seul Dream avait la façon de le prononcer.

C’était son ami Phileas Fogg qui autrefois avait fait le tour du monde en 80 jours. Il mit Dream au défi de faire le tour du monde en 40 jours, ce a quoi dream répondis «Ecoute moi bien Phileas, ton tour, je vais le faire en 5 jours, et je vais le faire a pied, si je réussi, je te raserai les sourcils, puis je te les récolerai avec un bâton de colle UHU de façon a ce que tu ais l’air surpris. ». Dream pris sa douche avec son propre gel douche qu’il a lui-même inventé qui est aussi a son effigie. Puis il enfila sa première chaussette, pendant que la deuxième avait déjà commencé à s’enfiler elle-même de peur de se faire réprimander par Dream.

Une fois habillé, il prit sa pair de chaussure la plus rapide, et commença le tour du monde. Il traversa la manche à la nage, acheta de nouveaux vêtements a Londres, taille Dream. Il continua sa route, domina la mer méditerranée. La mer rouge l’emporta jusqu'à Suez. Il prit une nuit d’hôtel dans la chaine d’hôtel et restaurant D.R.E.A.M (Dodo Repos Extase Armoire Méduse). Ce matin la, quand Dream se leva, la terre s’arrêta de tourner par peur de donner le mal de terre a Dream. Il appela le président de l’état indien pour le prévenir de son arrivée, et bien sûr, dream n’oublia pas que le code téléphonique est le 91 (0)33. A peine sortie qu’il était déjà à Calcutta.

Pendant la nuit il marcha jusqu'à Hong Kong. Il prit un repos de deux jours et demanda au temps de se stopper le temps qu’il parcourt Yokohama, San Francisco et New York, le temps obéit parce que dream avait promis de lui faire mal si il ne l’aidait pas. Dream mangea New York car il cru entendre dire que New York n’était qu’une grande pomme. Il retourna en France, et colla les sourcils de Phileas Fogg.

En rentrant chez lui, il dégusta comme a son habitude un grand bol de chocapic, parce que chocapic…c’est fort en chocolat.

Posté par DreamOfDCP à 21:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Du Chocapic, du chocapic... Dream, la petite poudre blanche que tu mets dans ton lait, ce ne sont ni des Chocapic, ni du Nesquick à mon avis...

    Posté par ptit lion, 10 décembre 2007 à 19:50
  • Je m'en rappelle !

    Oui, je m'en rappelle ce fameux tour du monde, tu avait fait la une de tous les journeaux Dream. En lisant ton article je me suis rappellée d'une autre anedocte à ton propos. Je me permet de la raconter en ton honneur. C'était un mercredi, il faisait un temps de chien (faut pas oublier que nous sommes en ancienne Picardie! Donc le nouveau Dreamland!) et tu avais attrapé une légère andream (=angine!) et tu en avais vraiment marre que tes citoyens donc ceux de dreamland, ait des rhums, des grippes...
    Donc ce jour là tu as déçidé d'aller sur le soleil. Tu as pris ta dreamsé et en 1 nano seconde tu es arrivé sur ce soleil. Comme le roi te connaissait bien, tu t'es permis de lui demander si il pouvait te donner juste un rayon. Bien sur il a accepté et été très heureux de te l'offrir car c'est un honneur. Tu es revenus en 1 nano seconde et le rayon de soleil te suivait car tu le lui avait ordonné; en revenant à Dreamland, tu as mis ton rayon sur un socle juste à côté de chez toi et depuis - grâce à toi - il fait toujours beau à Dreamland et tout ton peuple te vénère et plus personne n'est malade.
    Merci Dream.

    Posté par Iris, 09 janvier 2008 à 14:28

Poster un commentaire