Dream...et moi, et moi, et moi...

Blog de Dream, blog de Benjamin, mon blog. Récit d'une vie et de ce qu'ils l'entourent.

10 septembre 2008

Le Matin

 

Le Matin

ou

Pourquoi je n'aime pas bouger mon cul et pourquoi, en fait, ce n'est pas non plus exécrable.


reveil

 

Ce qui me donne envie de fusionner avec mon lit pour ne plus bouger quand mon réveil sonne :
-Je me lève pour « bosser » et j'ai horreur de ça
-Je sais que dehors (même si dans l'après-midi il va faire 32°) quand je vais partir a pied, il va faire -5°
-J'ai incroyablement la flemme de me préparer, principalement de me rasé, mais 6 poils avec des envies de grandeur, ça fait tache
- Je ne sais pas comment m'habiller, malheureusement, c'est quasiment comme ça tous les jours. De plus, comme les habits les plus « beau » sont aussi les plus souvent utilisé, ils y a de forte chance qu'il soit au lavage ou pas encore repasser, donc de temps en temps, je fous des tee-shirt pas repassé.
-20mn d'usage de semelle de chaussure, pas spécialement fatiguant, mais super chiant
-Le manque de sommeil, et ça, c'est pratiquement toujours le cas. Par conséquent, parfois, il m'arrive de ne pas faire trop attention au chemin que je suis, et...d'en prendre un mauvais.
- Quelqu'un va faire des blagues pourrîtes dés le matin ou me raconté sa vie, sauf que le matin...je dors ! (sauf si j'aime vraiment la personne)

 

Ce qui me permet de me lever quand même : 

-Je sais que je vais voir ma copine
-Le plaisir d'un café et d'un jus d'orange, tôt le matin
-Le silence qui règne dans les rues, vide de vies, seul quelques chats errants
-Le fait de ne pas rentrer direct en cours, mais d'attendre un peux dehors avec ma copine et des amis
-Les câlins du matin
-La consultation de mon flux RSS
-Me dire que ce soir, en rentrant, je vais pouvoir être au calme et glander
-Prendre le temps d'écouter un peux de musiques
-Me réveiller plus tôt pour regarder un manga ou une série

Posté par DreamOfDCP à 21:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 juillet 2008

#include <love.h>

<love>

 

La toute première fois où j'ai commencer a vouloir m'approcher de toi, tu étais au foyer avec Lucile, je ne connaissais aucune de vous deux. Heureusement pour moi et malheureusement pour toi, romain avait était dans la même classe que toi au collège. Romain est donc venus vous voir sous ma demande et mon insistance.

C'était le 29 mai, un jeudi, nous séchions les cours, lucile ne voulait pas sortir dehors avec nous, mais tu l'as forcé, alors que tu ne connaissait aucun d'entre nous et que tu n'avais pas parler a romain depuis bien longtemps, certainement un de ces jours ou j'ai une chance de cocu, heureusement, deux jours plus tard, plus question de chance de cocu, puisque je venais de lâcher ma copine...

Le soir même, romain me donne ton adresse, coup de chance, tu m'acceptes sans savoir qui je suis, puis on discute...beaucoup...beaucoup. On apprend a se connaître. On prévoit de se voir le lendemain, chez moi, avec mes amis.

Le lendemain, tu viens donc pour la toute première fois dans mon antre de psychopathe geek fan de Disney... Et bizarrement, tu ne t'enfuis pas en courant... On discute, mais tu es un peux réservé.

Tu repars le soir venus, et on se retrouve sur MSN. On discute, on parle beaucoup, on compare nos points commun, même si on ne les découvre pas forcement tout de suite, il y en a beaucoup plus que ce que l'on pense. 

Samedi, je largue donc ma copine, sans regret, puisque le lendemain, tu me promet de venir une après midi chez moi.

Dimanche 1er juin, tu arrives avec une de tes amis qui a eu le courage de t'accompagner jusque chez moi, mon amour étant toujours ponctuelle, tu arrives avec une heure de retard, mais cela n'a guère d'importance, car j'ai eu le temps de geeker quelques trucs. On commence donc a s'installer sur mon lit...on discute...puis au fil de la discussion...on choisit de....Regarder Kill Bill

Wahou, tu commences déjà à m'impressionner, je te demande de choisir un film et tu prend un tarantino, et pas des moindre. On rigole donc comme deux cons en se lançant des blagues pourrîtes, quand viens la scène du pied engourdis de Uma Thurman, on découvre que nous sommes tous les deux podophobes (merci Anthony pour avoir mit un nom sur cette phobie ce jour là). Et puis, je ne me souviens plus exactement comment j'en suis arrivé là, après un certains temps d'hésitation, je prend le risque...je t'embrasse...et tu me rend mon baiser. 

 

 

 YOUUUUHOUUUUU

 

On passe le reste de la journée a s'amuser comme deux enfants, tout en s'embrassant comme un vieux couple alors qu'il y a encore 5 jours, nous ne nous connaissions même pas...Même si tu m'apprend plus tard que tu m'avais déjà remarquer au lycée (toujours la tête dans les nuages, je regrette de ne pas d'avoir vu avant). 

J'apprends aussi que la folle qui m'avait fixé au Mc Donald, le jour de la sortie d'Indiana Jones n'est autre que Lucile, qui t'appelle ensuite pour te dire qu'elle m'a vu....alors que nous ne nous connaissons même pas. Donc par la même occasion, j'apprends que tu es au minimum aussi folle que moi, et ça tombe bien, car moi aussi je suis fou...de toi (bon la je place un truc bien ringard pour te faire plaisir, heureusement que tu n'es pas pro-romantisme, parce que si je devais faire des phrases a la con comme ça tous les jours mon amour...)

Puis tout se succède vite, très vite, je tombe vite complètement amoureux de toi, et puis tu ne me rejettes pas non plus, car le 6 juin, nous choisissons de dormir ensemble. Tu viens donc passer la journée, et surtout la nuit, chez moi. Bon, on va pas détailler, il y a trop de pervers qui traine sur mon blog, je ne veux pas qu'ils t'imaginent faire des trucs salaces, tu m'appartiens ah ah *rire diabolique*

Puis on passe notre temps ensemble, on ne sépare presque jamais, que deviens mon indépendance ? Moi qui dégueulais sur les couples a la con qui passe leurs temps ensemble sans avoir leur propre liberté. Je ne trouve plus le fait de rester avec quelqu'un jour et nuit étouffant, bien au contraire

J'aime me réveiller a tes cotés le matin, regarder la maison de mickey puis regarder les émissions a la con de M6 alors que je déteste ça, comme par exemple un diner presque parfait ou bien encore l'amour est dans le prêt. 

On commence a rentrer dans nos premiers gros délire de malade, tu pleures de rire devant l'amour est dans le pré, mes yeux scintille de te voir heureuse. Je découvre par ailleurs que pour flatté une fille, il faut lui faire des compliments sur sa cuisinière. Alors ma chérie, sache que : Elle est belle ta cuisinière.

 

Mon amour envers toi se consolide de jour en jour, et j'emmerde ce qui ne sont pas content de mon changement d'état :-)

Tu deviens le shell de mon O.S.

La pomme de mon shinigami

Le Chuck Norris de mon Walker Texas Ranger

J'adore me promener nue dans World Of Warcraft avec toi.

 

Pour l'instant, je ne peux concevoir le fait d'être sans toi, tu es en ce moment en vacance, et je suis un zombie (tu es donc aussi la nourriture de mon zombie T_T). Même si mes déclarations d'amour ne sont pas aussi belle que les tiennes sachent que je suis sincère et que pauline...  Je t'aime !

</je ne ferme pas ma balise love, les geeks comprendront>

Posté par DreamOfDCP à 14:48 - Commentaires [5] - Permalien [#]

07 juillet 2008

Bonjour

                            100_2068

Posté par DreamOfDCP à 20:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2008

Le Show De Dream - N°1

Le Show de Dream



Le Show De Dream - 1

Posté par DreamOfDCP à 22:25 - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 mars 2008

Ma Chatte ! (N'y pense m&ecirc;me pas)

 

Je vous présente Lady, mon chat, ou plutôt ma chatte.

 

                      Ladystart

Enfin un acteur de la gentes féminine qui me câline a tout moment, mais comme les autres, elle me griffe, me mord, et n'est pas contente quand je couche avec quelqu'un d'autres...Euh nan, elle s'en fout.

             100_1646

                              Sûre d'elle, distingué, gracieuse...On voit par qui elle est élevé

              100_1663

                          Elle a horreur d'être dérangé au cours d'une conversation avec Marylin

               100_1645

                                 Avec grâce, elle évite les carrés foncés, ce sont des pièges

         100_1658

                                                       What the fuck are your doing ?

         100_1651

                                                                I'm Leavin'

A Venir... Jack Le Toutou !

A Venir venir...Ratatouille, le canard...nan je plaisante, c'est un rat

Posté par DreamOfDCP à 20:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 décembre 2007

LA THEORIE DES LUTTI

 

 

LA THEORIE DES LUTTI

                                    Relativité de la douleur et du plaisir par les surffizz

                                                              http://media.telemarket.fr/imgprod/4474091363133C29E1000000AC110A15.jpg

Aujourd’hui, j’ai appris quelque chose ! J’ai appris que l’aacidité des surffizz, bonbon de lutti, est assez forte pour vous faire saigner la langue. En effet, en général, le sucre acide tombe dans le fond du paquet, et dans le cas présent, il y en avait pas mal, j’ai donc léger ardemment le fond du paquet. Seulement, l’acidité du sucre est vraiment forte, j’ai donc saigné de la langue. J’ai donc raconté l’histoire a mes amis, car c’est un événement historique dans la vie d’un homme que de saigner de la langue. J’en suis arrivée à cette conclusion.

                                            Le Plaisir mène à la douleur et la douleur mène au plaisir

C’est donc un cycle en perpétuel renouvellement. Dans notre histoire, le premier plaisir est le bonbon acide, c’est un plaisir de manger quelque chose de bon. Mais j’ai trop abusé du bonbon, ma langue a donc saigner, voilà la douleur.

Plaisir = Bonbon Acide

Douleur = Saignement de la langue

                                                           Bonbon Acide > Saignement de la langue

Après le saignement, j’ai eu donc le plaisir de raconter a mes amis mon histoire, voilà donc le plaisir que la douleur a amener. Voilà, c’est le cycle de la douleur en perpétuel renouvellement dû au surffizz.

Morale de l’histoire, quand tu lèche quelque chose, demande toi s’il n’y a pas un risque d’ennui.

Posté par DreamOfDCP à 22:02 - Commentaires [6] - Permalien [#]

09 décembre 2007

Dream L'Invincible

         

       Dream L'invincible

                                   (cette couleur est la propriété de dream)

C’était un matin comme les autres…

Jusqu'à ce que Dream se réveille. Comme chaque matin, il commença sa journée par 30 séries de 50 pompes sur une main, puis 30 autres séries sans les mains. Il fut interrompu par un appel auquel il répondu, quand il décrocha : « Allo », comme seul Dream avait la façon de le prononcer.

C’était son ami Phileas Fogg qui autrefois avait fait le tour du monde en 80 jours. Il mit Dream au défi de faire le tour du monde en 40 jours, ce a quoi dream répondis «Ecoute moi bien Phileas, ton tour, je vais le faire en 5 jours, et je vais le faire a pied, si je réussi, je te raserai les sourcils, puis je te les récolerai avec un bâton de colle UHU de façon a ce que tu ais l’air surpris. ». Dream pris sa douche avec son propre gel douche qu’il a lui-même inventé qui est aussi a son effigie. Puis il enfila sa première chaussette, pendant que la deuxième avait déjà commencé à s’enfiler elle-même de peur de se faire réprimander par Dream.

Une fois habillé, il prit sa pair de chaussure la plus rapide, et commença le tour du monde. Il traversa la manche à la nage, acheta de nouveaux vêtements a Londres, taille Dream. Il continua sa route, domina la mer méditerranée. La mer rouge l’emporta jusqu'à Suez. Il prit une nuit d’hôtel dans la chaine d’hôtel et restaurant D.R.E.A.M (Dodo Repos Extase Armoire Méduse). Ce matin la, quand Dream se leva, la terre s’arrêta de tourner par peur de donner le mal de terre a Dream. Il appela le président de l’état indien pour le prévenir de son arrivée, et bien sûr, dream n’oublia pas que le code téléphonique est le 91 (0)33. A peine sortie qu’il était déjà à Calcutta.

Pendant la nuit il marcha jusqu'à Hong Kong. Il prit un repos de deux jours et demanda au temps de se stopper le temps qu’il parcourt Yokohama, San Francisco et New York, le temps obéit parce que dream avait promis de lui faire mal si il ne l’aidait pas. Dream mangea New York car il cru entendre dire que New York n’était qu’une grande pomme. Il retourna en France, et colla les sourcils de Phileas Fogg.

En rentrant chez lui, il dégusta comme a son habitude un grand bol de chocapic, parce que chocapic…c’est fort en chocolat.

Posté par DreamOfDCP à 21:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 décembre 2007

Je d&eacute;teste l&rsquo;humanit&eacute; - Partie 1

« Je déteste l’humanité », récit d’un geek qui trouve amusant de critiquer la normalité mais qui ne rachètera certainement pas cette humanité.

--Et les humains bruleront dans le feu de l’apocalypse des robots. Mode D’emploi de la révolte robotique – verset 8

         

          Je déteste l’humanité

                                                   Partie 1

Les Enfants au cinéma

1182935923_cinema

Vous avez décidé d’allez au cinéma aujourd’hui, bien content de sortir de chez vous, malgré les bruits désagréables des voitures, l’allure des pseudo-racailles, la pollution très dense dans votre ville qui vous empêche de respirer, vous êtes content, car vous allez au cinéma. Seul ou a plusieurs, vous avez envie de passer un bon moment. Vous décider d’allez voir une comédie familiale, un film d’animation par exemple ? Le dernier Pixar peut être ?

Vous prenez vos tickets, et hop vous venez de claquer environs 10€ pour un film qui va peut être vous décevoir, mais bon, c’est un risque à prendre. Vous vous installez dans la salle ou déjà quelques abrutis rigolent fort, s’amusent avec leur portable, raconte leur vie inintéressante et dépourvu d’intérêt.

Un cinéma tout ce qu’il y a de plus normal. Quand soudain, c’est le drame…Le centre aéré a décidé de sortir tous les petits abrutis délaissés par leurs parents. Pendants que les pauvres batards qui s’occupent de cette bande de petits cons discutent, les petits crient, se poussent, se frappent et pleure… Mais cela ne trouble aucunement les organisateurs qui discutent de leur problèmes sentimentaux ou du dernier épisode de « plus belle la vie ».

Et la, on est en droit de se demander pourquoi des ados à peine post-pubère s’occupent d’une bande de mioche, aussi instable qu’une beta d’un logiciel de Microsoft. L’avantage, c’est que dans des moments comme sa, votre imagination est a son paroxysme.

Vous imaginer le petit benoit, enfermé dans les toilettes qu’ils réclament depuis tout à l’heure, avec une bande de serpents venimeux.                                                   La jeune claire ligoté a son fauteuil pour ne plus qu’elle bouge le temps de cette putain de séance.

Vous aimeriez les diriger vers la projection de Saw pour que les enfants n’est plus envie de revenir au cinéma, malheureusement, les dirigeants du centre doivent certainement connaitre Saw (Pour rappel, ce sont des personnes à peine pré-pubères). Vous pouvez toujours essayer d’allez demander pour un rappel a l’ordre des troupes du diable.

Leurs regard semble remplis d’une certaine ineptie quand vous leur adresser la parole, aussi, vous décider de regagner votre gentil fauteuil. Les enfants ne se calment presque pas pendant la projection, l’idée de mener une campagne pour l’avortement vous trotte dans la tête et soudainement, le mariage gay semble être la solution à tous les problèmes de l’humanité. Le film est fini, vous n’avez pas suivis grand-chose, si ce n’est que benoit, a toujours envie de faire pipi !

Posté par DreamOfDCP à 21:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 octobre 2007

Dream Wars

A long time ago in a galaxy far, far away

 

DREAM WARS

 


Dream Wars
May the force be with you !

Posté par DreamOfDCP à 07:47 - Commentaires [3] - Permalien [#]

15 octobre 2007

Blog Action Day - L'environnement

                 

                    BLOG ACTION DAY

 

    L'environnement

 

 

 

                               Earth-Erde

     

               LA TERRE

troisième planète la plus rapprochée du soleil, habitat de plusieurs millions d'espèces, seul endroit connu dans l'univers à abriter la vie, menacer par l’homme.

Je vais tout d’abord commencer par exposer les plus grandes causes de destruction de notre planète. Voici donc la liste :

* Le réchauffement climatique lié à l'effet de serre

* Le trou de la couche d'ozone

* La déforestation

* La régression accélérée de la biodiversité

* La gestion des déchets

* La gestion de l'eau

* Le problème des ressources en eau

* La régression et dégradation des sols

* La pollution atmosphérique

* Les sécheresses

* Les marées noires

* Les catastrophes industrielles

* Les accidents nucléaires

Ce qui pourrait paraître étonnant est le fait que les désastres que je viens de citer sont dû a l’homme. Mais après tout, ce n’est pas comme si il y avait eu de réelles conséquences graves, pour attirer l’attention de tous. Il est vrai qu’il y eu quelques incidents…

* 1954 essai nucléaire de Castle Bravo avec des retombées radioactives condamnant une zone d'archipels (Rongelap ..) près de l'atoll de Bikini

* 1967 marée noire du Torrey Canyon (pour les autres marées noires jusqu'à l'Exxon Valdez, voir liste des principales marées noires )

* 1969 pollution du Rhin avec le pesticide endosulfan

* 1969 Lac Érié considéré comme écologiquement mort

* 1978 pollution du Love canal

* 1979 Accident nucléaire de Three Mile Island

* 1984 Catastrophe de Bhopal

* 1986 Catastrophe de Tchernobyl

* 2001 Catastrophe de l'usine AZF de Toulouse

* 2005 Catastrophe de l'usine pétrochimique de Jilin

La encore, personne ne semble alarmer. Pourtant, les conséquences de presque un siècle d'extraction de phosphate sur l’île de Nauru aurait peut être pu mettre en garde quelques personnes.

                               Nauru-airphoto

La critique est bien facile évidement quand on ne voit pas le coté positif et quand on n’essaye pas d’arranger les choses. Je suis certain, que si en vous, sommeille rien qu’un semblant de personne sensible, les photos suivantes seront vous émerveiller. Je rêve, je veux pouvoir encore profiter des merveilles de la nature plus tard, je veux que mes enfants en profitent, que les enfants de mes enfants en profitent, c’est notre patrimoine commun, il est entièrement gratuit et pourtant incroyablement beau, pourquoi ne pas faire son maximum pour le conserver ? L’Être humain est il si stupide au point de ne pas voir que nous nous détruisons nous même a petit feux la nature juste pour pouvoir profiter d’un « confort » bien trop inutile.

 

                                             Le grand canyon

                    Canyonstorm 

 

                                          Grande barrière de corail

                            GreatBarrierReef-EO

                                       

                                          La baie de Rio de Janeiro

                         rio

 

                                                Le mont Everest

                  Everest_kalapatthar_crop

                                                  Aurore boréale

               aurore_australe

                                               Volcan de Paricutín

               Paricutin3

                                                Chutes Victoria

            bre056

Ce n'est qu'une infime partie de la beauté de notre environnement, de notre nature. J’ai envie de voyager a l’étranger pour une réel raison, certainement pas pour avoir l’iPhone mais plutôt pour voir les merveilles naturel que l'on offrent, a chacun de nous, en ne demandant en retour qu’un peux de respect, car finalement, si chacun apporte sa pierre a l’édifice, demain, nous sauverons le monde, a notre façon. Comme l’a dis certainement le plus grand héros au monde, de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités. Voici donc un recapitulatif, pour vous, héros en herbe, les gestes qui nous sauverons au quotidien :

                                                                

                                                             MAISON

  • Dégivrez tous les trois mois réfrigérateur et congélateur : une couche de 4 mm de givre double la consommation d'électricité !
  • N'hésitez pas à diluer avec un peu d'eau vos produits ménagers (liquide vaisselle, shampoing, savon). Vous en utiliserez moins et ils seront toujours aussi efficaces.
  • Luttez contre les fuites : un robinet qui goutte et c'est en moyenne 120 litres d'eau gaspillés par jour…
  • Faites votre lessive à basse température : 80% de l'électricité utilisée sert à chauffer l'eau.
  • Mieux vaut faire la cuisine au gaz naturel, qui est beaucoup plus économe que des plaques électriques.
  • Mettez un couvercle sur vos casseroles, notamment pour faire bouillir de l'eau : les temps de cuisson raccourcissent et vous ferez des économies d'énergie.
  • Eteignez complètement les appareils électriques (téléviseur, magnétoscope, ordinateur…) avec le bouton de mise sous tension : si vous les mettez simplement en veille, vous allez consommer 10 % d'électricité en plus.
  • N'oubliez pas d'éteindre la lumière en sortant d'une pièce éclairée. 3 pièces éclairées inutilement chaque soir consomment autant d'électricité qu'un réfrigérateur.
  • Les fenêtres à double vitrage économisent 10 % d'énergie. A défaut vous pouvez aussi mettre des rideaux devant les fenêtres pour gagner facilement quelques degrés.
  • Pourquoi pas se mettre au solaire ? L'Ademe et les collectivité locales proposent des aides financière pour ce type d'installation. Quelques panneaux solaires peuvent couvrir 50% des besoins d'eau chaude et de chauffage d'une maison.

                                                           EN COMMERCE

  • Faites la chasse aux emballages ! Achetez des produits en vrac ou en grandes quantités (en plus c'est moins cher), quitte à les reconditionner dans des boîtes plus petites chez vous. Valable pour la lessive, les pâtes, les mouchoirs en papier, les fournitures scolaires, etc…Cela fera autant de déchets en moins.
  • Privilégiez les emballages biodégradables (papier, carton) ou recyclables (verre, métal, briques de lait...) plutôt que les emballages plastiques..
  • Savez-vous qu'une lessive en poudre rejette trois fois moins de tensio-actifs qu'une lessive liquide ? A utilisation équivalente, la poudre compacte est encore moins polluante que la poudre ordinaire.
  • Préférer les légumes et les fruits de saison, qui ne nécessitent pas de traitement particulier et qui sont cultivés dans votre région.
  • Préférez les produits locaux (alimentation, fournitures…) : ainsi le transport des marchandises et donc le trafic routier sera réduit.
  • Recherchez les labels, la marque NF-Environnement ou l'écolabel européen par exemple. Ils signalent des produits à la fois plus performants et plus respectueux de l'environnement.
  • Lisez les étiquettes des appareils électro-ménagers et des ampoules électriques : elles indiquent les plus économes, donc ceux qui seront moins chers à l'usage.
  • Pensez à emporter un cabas ou un grand sac vendu par les hypermarchés pour faire vos courses : vous n'aurez plus besoin des sacs plastiques ordinaires distribués aux caisses.
  • Optez pour des produits rechargeables : piles, écorecharges pour les lessives ou l'adoucissant…
  • Lors de l'achat d'un appareil électroménager, réfléchissez à sa durée de vie et aux possibilités de réparation : le produit le moins cher n'est pas forcément celui qui durera le plus longtemps. D'où nouvelles dépenses et nouveaux déchets.

                                                               TRANSPORTS

  • Vérifiez régulièrement l'état de votre voiture. Des pneus mal gonflés, par exemple, s'usent plus vite et entraînent une surconsommation de carburant.
  • Conduisez en souplesse et pas trop vite : vous consommez ainsi 40 % de carburant en moins, ce qui génère moins de pollution et moins de risques d'accident.
  • A Paris par exemple, la vitesse moyenne du métro est de 27 km/h et celle d'une voiture 18 km/h. Vous gagnerez du temps à laisser votre voiture au garage. Snas parler du stationnement.
  • Pour des trajets inférieurs à deux kilomètres, essayez de ne pas prendre la voiture. Elle consomme de 50% à 80% en plus au premier kilomètre.
  • Si vous avez beaucoup de bagages, optez pour une remorque plutôt qu'une galerie de toit qui augmente la consommation d'essence.
  • Choisissez des voitures légères et peu gourmandes. En la matière la règle est simple, plus une voiture est grosse, plus elle pollue. Consultez à cet effet notre classement des voitures les moins polluantes.
  • Organisez le covoiturage avec vos collègues de travail, avec des amis pour emmener vos enfants à l'école, avec des voisins pour faire vos courses…Le taux d'occupation moyen par véhicule est de seulement 1,2 personnes !
  • Attention aux déchets toxiques (huiles de vidange, solvants, acides de batteries…). Un litre d'huile de moteur usagé jeté à l'égoût pollue environ un million de litres d'eau ! Amenez-les à votre déchetterie.
  • A coût équivalent et dans la mesure du possible, privilégiez le train plutôt que l'avion, extrêmement polluants. Les TGV vont vite et arrivent au coeur de villes.
  • En règle générale, choisissez les transports en commun : une voiture pollue 10 à 20 fois plus qu'un bus par personne transportée. En plus les communes ont fait de véritables efforts d'équipement ces dernières années : il y a un tramway à Bordeaux, à Nancy, à Strasbourg, dans les Hauts-de-Seine…

                                                                 JARDINAGE

  • Pour arroser vos plantes, plates-bandes et potagers, profitez de la fraîcheur du matin et du soir : ainsi l'évaporation sera réduite et vos plantes réclameront moins d'eau.
  • Recueillez l'eau de pluie pour arroser votre jardin. Si vous ne pouvez pas construire une citerne, placez un bac en plastique sous les gouttières.
  • Préférez des engrais naturels : les orties, les algues, le compost par exemple.
  • Si vous disposez d'un grand jardin, plantez des haies pour faire de l'ombre et éviter l'évaporation. Cela évitera ainsi du gaspillage d'eau.
  • Préférez des espèces locales pour votre jardin : elles sont mieux adaptées au climat et à la faune de votre région.
  • Pour désherber, la pioche et la binette sont souvent plus efficaces que les produits chimiques. Et puis un peu d'exercice…
  • Lors de vos balades en forêt, ne jetez rien ! Un mégot de cigarette met 2 ans à se dégrader, un chewing-gum 5 ans, une canette en aluminium 100 ans et un sac en plastique 450... C'est encore pire en montagne, car le froid "conserve" les déchets.
  • Ne cueillez pas de fleurs dans les parcs nationaux. Vous pouvez mettre une espèce en danger, et en plus vous allez priver les prochains randonneurs du plaisir de voir les fleurs.
  • En montagne, marchez sur les sentiers pour ne pas éroder le sol et entraîner des effondrements.
  • En voyage, méfiez-vous des souvenirs "exotiques" et naturels (corail, fossiles, objets en ivoire, plantes…). Non seulement vous risquez de graves ennuis à la douane, mais vous pourriez contribuer à mettre en péril les ressources naturelles du pays d'origine.                                                  Source: linternaute.com

Voilà, c’est a vous de jouer. La Blog Action Day recense tellement d’avis riche et diversifié, surfé donc sur les autres blogs et sur le site http://blog.blogactionday.com

Ce n’est pas juste l’affaire des gens « important » de ce monde, c’est l’affaire de tout le monde, j’ose encore croire que l’humain n’est pas purement égoïste. Voilà, j’ai maintenant fini ce que j’avais a faire, je souhaiterai juste vous conseiller (comme c’est dans l’actualité), le film « Un jour sur terre ». Pour plus d’informations sur le film http://www.unjoursurterre-lefilm.com/

Désolé pour la mediocrité de l'article, pas le temps !

Posté par DreamOfDCP à 07:43 - Commentaires [3] - Permalien [#]